Intel rachète une usine israélienne pour 6 milliards de dollars

Intel investi 5,4 milliards de dollars afin d’acquérir Tower Semiconductor, une entreprise israélienne leader sur le marché des semi-conducteurs. Désirant combattre la pénurie de puces, Intel cherche à atteindre le monopole en faisant cet achat stratégique.

« Le portefeuille technologique spécialisé de Tower, sa portée géographique, ses relations clients approfondies et ses opérations de service prioritaires aideront à faire évoluer les services de fonderie d’Intel et à faire progresser notre objectif de devenir un fournisseur leader de capacité de fonderie dans le monde entier ».

Pat Gelsinger, PDG d’Intel.

L’acquisition de Tower par Intel ressemble à une fusion entre deux super puissances. Ce rachat permettrait à Intel de bénéficier de l’expertise de Tower Semiconductors, mais aussi d’avoir accès aux 7 usines de la firme, situées en Israël, en Italie, au Japon et aux États-Unis.

« Nous sommes impatients de faire partie intégrante de l’offre de fonderie d’Intel. »

Intel ne compte pas s’arrêter là, une annonce récente sur le rachat de plusieurs usines américaines spécialisées dans dans la fabrication de puces électroniques.

Image par défaut
Alex Hopper
Publications: 3